Forum des étudiants en soins infirmiers

le premier forum des étudiants infirmiers de l'ifcs de Taza.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les antireflux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 les antireflux le Sam 4 Oct - 19:09

fadwa

avatar
Modératrice
Modératrice
Les antireflux


Définition

Substances chimiques qui luttent contre la remontée du contenu gastrique vers l’oesophage.

Objectifs

Ce traitement consiste à :

augmenter le tonus du sphincter inférieur de l’oesophage (médicaments prokinétiques)
réduire l’acidité gastrique (antiacide, antisécrétoire)


Médicaments prokinétiques
Mode d’action

Ces médicaments agissent en accélérant la vidange gastrique, en augmentant le tonus du sphincter inférieur de l’oesophage et en stimulant la motricité oesogastroduodénale. Ils diminuent ainsi la fréquence et la durée des reflux.

On y trouve :

o Métoclopramine (Primpéran*) en comprimés, solution buvable, ampoule, suppositoire
o Dompéridone (Motilium*) en comprimés et solution buvable
o Cisapride (Prépulsid*) en comprimés et solution buvable

Indications

o Reflux gastro-oesophagien
o Traitement symptomatique des nausées et vomissements
o Manifestations dyspeptiques

Contre-indications

Enfant de moins de 6 ans (risque de fausse route)
Dyskinésie tardive aux neuroleptiques (perturbation des mouvements ou de la mobilité d’un organe)
Epileptiques (augmentation de la fréquence et de l’intensité des crises)
Phéochromocytome (tumeur de la médullo-surrénale, la plus souvent bénigne, se manifestant cliniquement par une hypertension artérielle de type paroxystique du à l’adrénaline que la tumeur sécrète en excès)

Précautions d’emploi

Diminution des posologies en cas d’insuffisance rénale ou hépatique
Prise en dehors des repas
Prévenir les utilisateurs de machine ou conducteurs de véhicules qu’il y a des risques de somnolence, de vertige liés à l’emploi de ces médicaments

Effets indésirables

o Syndromes extrapyramidaux (chute tensionnelle, sueur froide, pâleur)
o Troubles digestifs (diarrhée)
o Nervosité, somnolence, vertiges
o Sécheresse de la bouche
o Rares effets endocriniens (aménorrhée, galactorrhée)

Surveillance

Surveillance particulière des personnes âgées, des insuffisants rénaux ou hépatiques

informer le médecin:
en cas de prises d’autres médicaments
en cas de survenue de montée de lait ou de retard de règles inhabituel
si une patiente désire allaiter un enfant

Antiacides
Mode d’action

Ce sont des produits chimiques qui neutralisent de façon transitoire l’acidité gastrique. Ils apaisent rapidement les brûlures et aigreur d’estomac.

On y trouve :

o Gelox* (acide alginique, hydroxyde d’aluminium) en solution buvable
o Topaal* (acide alginique, hydroxyde d’aluminium) en comprimés à croquer et en solution buvable
o Gaviscon* (acide alginique, hydroxyde d’aluminium) en comprimés à mâcher et en solution buvable.

Indications

o Reflux gastro-oesophagien
o Maladies ulcéreuses
o Gastrite
o Hernie hiatale
o Hémorragie digestive haute

Contre -indications

o Hémorragies gastro-intestinale, obstruction ou perforation gastro-intestinale
o Antécédents de dyskinésies tardives
o Insuffisance rénale sévère

Précautions d’emploi

o Surveiller la teneur en aluminium dans le sang chez l’insuffisant rénal et le dialysé chronique
o Surveiller la teneur en saccharose dans le sang chez le diabétique ou régime hypoglucidique

Effets indésirables

Effet constipant surtout chez les alités et les personnes âgées
Possibilité de déplétion phosphorée en cas d’utilisation prolongée (diminution ou disparition du phosphore normalement présent dans le sang)
Effet laxatif par rétention d’eau

Surveillance

o Surveiller la teneur en aluminium et en sucre dans le sang
o Eviter la prise d’antiacide sans avis médical
o Pour éviter les troubles digestifs, respecter les horaires de prise

Antisécrétoire

Anti-histaminiques H2
Mode d’action

Ils agissent en bloquant la sécrétion acide de l’estomac de façon durable. Ils permettent à la fois de soulager efficacement la douleur et de favoriser la cicatrisation des zones lésées.


On y trouve :

o Cimétidine (Tagamet*) en comprimés et en ampoules
o Ranitidine (Azantac*) en comprimés et en ampoules
o Famotidine (Pepdine*) en comprimés et en flacons
o Nizatidine (Nizaxid*) en gels et en ampoules injectables

Indications

Ulcère gastrique ou duodénal
Traitement de l’oesophagite secondaire au reflux gastro-oesophagien
Syndrome de Zollinger-Ellison (sécrétion massive d’acide chlorhydrique gastrique provoquant des ulcères gastroduodénaux et jéjunaux multiples et récidivantes)

Contre-indications

o Hypersensibilité connue à la cimétidine

Précautions d’emploi
o En cas d’ulcère gastrique, il est recommandé de vérifier la bénignité de la lésion avant le traitement.
o Adaptation de la posologie en cas d’insuffisance rénale ou hépatique sévère, mais aussi pour les enfants
o En cas d’insuffisance rénale, diminution de la posologie en fonction de la clairance à la créatinine
o Prendre l’antihistaminique H2 le soir au coucher
o Ne pas interrompre le traitement sans avis médical même si les symptômes ont disparu

Effets indésirables

Troubles digestifs (diarrhée, constipation)
Céphalées, vertiges
Myalgies
Eruptions cutanées
Bradycardie
Augmentation transitoire des transaminases
Etat confusionnel

Surveillance[/b]

Surveiller la clairance à la créatinine chez les insuffisants rénaux pour évaluer la filtration rénale

Inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)
Mode d’action

o Ils inhibent la sécrétion d’acide indépendamment au mode de stimulation. Ils agissent spécifiquement en bloquant le fonctionnement de l’ATPase nécessaire à la pompe à protons H+/K+ au niveau des cellules pariétales gastriques responsables de la sécrétion gastrique d’HCl.
o Ils ont une durée d’action supérieure à 24H ce qui permet des les prescrire à la dose d’un comprimé par jour.

On y trouve :

Oméprazole (Mopral*, Zoltum*) en gels et flacons (réservés aux hôpitaux)
Lansoprazole (Lanzor*, Ogast*) en gellules
Pantoprazole (Eupantol*, Inipomp*) en comprimés

Indications


o Ulcère gastrique ou duodénal évolutif
o Oesophagite par reflux gastro-duodénal confirmée par un examen endoscopique
o Traitement d’entretien des ulcères duodénaux ayant résisté à un traitement d’entretien
o par les antihistaminiques H2
o Syndrome de Zollinger-Ellison

Contre-indications

o Hypersensibilité à un produit
o Allaitement
Précautions d’emploi

o Chez les insuffisants hépatiques sévères, un bilan des enzymes hépatiques doit être réalisé régulièrement en cas de traitement au long cours. En cas d’augmentation, on aura l’arrêt des inhibiteurs de la pompe à protons.

Effets indésirables

o Troubles digestifs
o céphalées, vertiges
o Réactions cutanées
o Syndrome confusionnel
o Leucopénie, thrombopénie, anémie

Surveillance


o Faire un bilan sanguin régulièrement pour vérifier le taux d’érythrocytes, leucocytes et thrombocytes dans le sang

Rôle IDE et Conseils

Avant

o Vérifier la prescription médicale, l’identité du patient, la date de péremption et la posologie
o Vérifier que l’ordonnance soit toujours valable
o Vérifier le planning mural, la feuille de température et le dossier de soins infirmiers
o S’informer ou demander au patient les allergies connues au médicament
o Vérifier que le traitement n’a pas déjà été donné

Pendant le traitement

o Rester aux côtés du patient pour vérifier la prise du traitement

Après le traitement

o Vérifier les effets attendus et indésirables

Conseils :

o Eviter les postures déclenchements lors des repas
o Ne pas se coucher tout de suite après les repas
o Surélever la tête de son lit
o Eviter les vêtements trop serrés
o Limiter la prise d’alcool et de tabac de même que les condiments et les mets épicés
o Avoir une alimentation équilibrée et variée, sans graisses en excès
o Bien mastiquer pour une bonne digestion
o Veiller à avoir des dents en bonne état
o La prise des repas doit se faire à heure fixe et au calme
o Eviter certains médicaments (AINS, aspirine)
o Effectuer les transmissions écrites sur le dossier de soins infirmiers et sur la plaque de température, et les transmissions orales à l’ensemble de l’équipe soignante.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: les antireflux le Sam 4 Oct - 20:36

mustapha

avatar
Administrateur
Administrateur
merci fadwa pour l'effort déployé .


_________________
<textarea class="post" name="message" rows="7" cols="60"><textarea class="post" name="message" rows="7" cols="60">

Voir le profil de l'utilisateur http://ifcstaza.jeunforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum