Forum des étudiants en soins infirmiers

le premier forum des étudiants infirmiers de l'ifcs de Taza.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la douleur chez la personne âgée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 la douleur chez la personne âgée le Sam 27 Sep - 20:25

anass

avatar
Modérateur
Modérateur
la douleur chez la personne âgée



Définition de la douleur

« La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à des lésions des tissus, réelles ou possibles, ou décrites comme si ces lésions existaient. La douleur est toujours subjective ».

1) : Plusieurs douleurs

· Douleurs musculo-squelettiques : ostéoarthrose, autres formes de rhumatismes (par exemple : arthrite rhumatoïde, goutte

· Angor (« angine de poitrine »)

· Névralgies post-herpétiques (zona)

· Autres douleurs neuropathiques ; par exemple : polyneuropathie diabétique, douleurs post-amputation, douleurs post-accident vasculaire cérébral

· Douleurs secondaires à la

· présence d’une maladie cancéreuse

· Douleurs secondaires à une insuffisance artérielle périphérique

· Douleurs secondaires à une spasticité

· Douleurs secondaires à la présence d’escarres de décubitus

· Douleurs secondaires à une constipation, etc.

2) : Conséquences de la douleur chronique chez la personne âgée

· Etat dépressif. Douleur et dépression sont souvent associées. La douleur chronique peut entraîner un état dépressif. A l’inverse, une dépression peut aggraver des douleurs préexistantes. Enfin, douleur et dépression peuvent être masquées par la présence d’une démence

· Difficultés à se mouvoir et à exécuter de façon autonome les actes de la vie quotidienne

· Troubles du sommeil

· Augmentation des risques de chutes, qui peuvent entraîner des lésions sévères chez la personnes âgée

· Réhabilitation plus difficile pour la personne malade et pour son entourage

· Diminution de la socialisation

· Augmentation de l’utilisation des services de santé et des coûts

3. Dépistage de la douleur chez la personne âgée

Il importe d’être particulièrement attentifs à la présence d’éventuelles douleurs, suggérées par les éléments suivants :

clinique:

· Chute récente

· Inflammation articulaire, oedème localisé, déformation d’un membre

· Changement brutal de comportement et d’humeur

· Pathologie intercurrente qui peut entraîner des douleurs nouvelles ou une
recrudescence de douleurs connues


>Dans un lieu propice à la communication, poser des questions simples. Par exemple :

· Avez-vous mal ?

· Où avez-vous mal ?

· Comment avez-vous mal ?

· A quoi ressemblent vos douleurs ?

· Depuis quand avez-vous mal ?

· La douleur est-elle supportable ?

· Voulez-vous un médicament pour soulager la douleur ?

· Voulez-vous que les médicaments contre la douleur soient adaptés pour voir si vous seriez mieux soulagé ?

4) :Traitement de la douleure :

a) : Les différents niveaux d’antalgiques contre la douleur

>Les médicaments antalgiques peuvent être classés selon l’Organisation mondiale de la santé en trois paliers selon leur puissance d’action / leur activité.

>Le niveau I concerne le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’aspirine, En cas de douleur faible ou modérée .

>Le niveau II concerne les antalgiques du dérivés de l’opium et de la morphine comme la codéine, la dihydrocodéine et le tramadol.

Le niveau III concerne les antalgiques forts : la morphine et ses dérivés (péthidine, hydromorphone, etc.). Ces médicaments ont les mêmes caractéristiques et le même mode d’action que les précédents mais sont plus puissants. Ils sont utilisés en cas de douleurs intenses

NB:Pour des raisons liées au vieillissement et à la polypathologie habituelle chez les sujets âgés, les effets secondaires des médicaments et les interactions médicamenteuses sont particulièrement fréquents et il est recommandé une grande prudence dans leur utilisation.

b) : Moyens antalgiques non médicamenteux

· Adaptation des postures pour permettre un soulagement optimal

· Application de chaleur ou de froid

· Physiothérapie et/ou ergothérapie

· Electrostimulation transcutanée (TENS), par exemple :
- douleurs neuropathiques localisées


· Radiothérapie, en particulier lors de métastases osseuses douloureuses

· Chirurgie. Ex : stabilisation d’une fracture menaçante ou constituée .



Dernière édition par anass le Dim 28 Sep - 2:44, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

mustapha

avatar
Administrateur
Administrateur
No pour le partage .


_________________
<textarea class="post" name="message" rows="7" cols="60"><textarea class="post" name="message" rows="7" cols="60">

Voir le profil de l'utilisateur http://ifcstaza.jeunforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum